Les Voûtes 75013 Paris Les Frigos
Programme > L'association > Archives > Photoblog > Contact




PROGRAMME




Juin 2013

Lundi 3 juin 2013 à 19h30

L'Addor vous propose une soirée de discussion et d'écoute autour de Frédérique Pressmann, auteure de documentaires pour la radio et le cinéma.
Soirée présentée et animée par Alain Joubert.

« Le fait de travailler la matière sonore, dans notre monde saturé d'images – et d'images animées avec son synchrone –, est une manière pour moi de retrouver une certaine fraîcheur. La privation d'images donne à percevoir, à imaginer davantage, à visualiser mieux par le seul canal de l'ouïe. Le moins engendre du plus. Et pourtant, dans mon travail de documentariste, il y a des fois où un désir de film s'impose. Je n'ai jamais d'hésitation : l'émergence d'une idée s'accompagne toujours de la conscience de la forme dans laquelle elle doit s'incarner – son seul ou, plus rarement, film.
Pourquoi certains sujets nécessitent-ils pour moi la présence de l'image ? À chaque aller-retour entre film et son seul, je dois me réajuster à la grammaire spécifique à chaque médium, ce qui n'est pas évident et prend un certain temps. Je crois que mon travail sur l'image m'aide à spatialiser le son seul. Mais qu'en est-il quand je reviens vers le film ? Comment aborder le travail sonore en présence de l'image, tellement plus raide et moins flexible que le son ? Comment trouver à celui-ci un rôle autre que secondaire au cinéma ? Et peut-il nous aider à sortir de la "tyrannie" du son synchrone ? »
Réalisatrice, enseignante, traductrice, Frédérique Pressmann a réalisé une cinquantaine de documentaires et créations sonores pour Arte Radio et France Culture, notamment New York Stories, Tramway numéro un, Bonne conduite, Retour à Montmélian…
Elle a aussi réalisé deux films documentaires de création :
– Un Cirque à New-York (2002). Depuis le début des années quatre-vingt-dix, Circus Amok sillonne la ville de New York tous les étés, entraîné par Jennifer Miller, femme extraordinaire… dotée d'une barbe. Drôle, provocateur et engagé, ce cirque offre des spectacles en plein air et gratuits à des publics populaires. En 1999, la tournée reçoit un accueil particulièrement fort car la ville est en guerre contre son maire, le célèbre Rudy Giuliani.
– Le Monde en un jardin (2011), chronique d'une année au parc de Belleville, à Paris, où l'art d'un jardinier-philosophe invite la population de ce quartier très métissé à réinvestir l'espace public. L'occasion, peut-être, de réinventer ensemble un fonctionnement collectif plus harmonieux ?

Entrée libre. Restauration et boissons proposées sur place.


Juin 2013

Jeudi 6 juin 2013 à 20h00

Soirée de lancement et dédicace du livre " La harpe au XX et XXIeme siècle" aux éditions Minerve

— Rencontre avec les auteurs,
présentation de l 'association :"les signes de l'Arc" et ses projets.
— Présentation du livre et dédicace.
— Consultation de partition étonnantes.
— Libre accès à des expérimentations acoustiques de harpe préparée et des surprises !

La harpe aujourd'hui ! Le jeu, et l'image même de la harpe ont considérablement évolué  depuis un siècle . Son actualité foisonnante et les multiples mondes musicaux qu'elle investit témoignent de l'intérêt grandissant qu'elle suscite. Face aux questions évoquées régulièrement, ce livre fait le tour du paysage actuel de la harpe, en abordant l'organologie, le répertoire contemporain, et surtout la description de l'écriture spécifique  qui s'est développée et diversifiée aux XXe et XXIe. L'influence mutuelle entre compositeurs et harpistes novateurs a ouvert de nouveaux horizons et élargi la technique de l'instrument, leurs expérimentations ayant une incidence sur la notation, toujours en mouvement. Parallèlement, le travail des facteurs de harpe et les progrès technologiques ont permis de mettre au point la harpe électrique et la harpe midi, favorisant de nouveaux échanges entre des territoires musicaux très différents. Cette recherche résulte de la rencontre de quatre musiciennes et enseignantes, réunies à l'initiative de Hélène Breschand, et dont les parcours cheminent depuis des années à travers la musique vivante et la création. Là où se termine le livre, commence la musique…

Le site des signes de l'arc : www.lessignesdelarc.com
Facebook : http://www.facebook.com/signesdelarc?ref=ts&fref=ts

( Entrée libre )

Juin 2013

Du mercredi 12 juin au vendredi 14 juin 2013

Channelled

Exhibition
Photographs by Pierre Wayser & Andrew Newson

Wednesday 12th - friday 14th june 2013 — 2pm - 8pm
Opening will be Wednesday at 19.00
Vernissage mercredi / wednesday 12 juin à 19:00
Du mercredi 12 juin au vendredi 14 juin 2013 de 14h00 à 20h00.

www.andrewnewson.co.uk
http://meta-holott.tumblr.com/


(Entrée libre)



Juin 2013

Jeudi 20 Juin 2013 de 19H30 à 01H30

SOIRÉE « CITATIONS » 

Artistes intervenants:
Pascal Lièvre, Vincent Madame, Fanny Adler, Paul Armand Gette, Madame Dame, Véronique Hubert/Utopia

Le jeudi 20 juin dans un cadre parisien atypique du treizième arrondissement, j'invite cinq artistes à faire une performance courte ou sur plusieurs dizaines de minutes. La thématique  de la « citation » est le lien cohérent des ces démarches réunies. Pascal Lièvre, Vincent Madame, Fanny Adler et Paul Armand Gette sont des artistes avec qui j'ai travaillé durant des années,  que j'ai déjà invité a participer lors  d'événements artistiques : Les revues Parlées de Beaubourg, Le Point Ephémère, L'Espace Gantner Multimedia, Le Triangle de Rennes …. Quant à Madame Dame, son dynamisme scénique et musical m'ont absorbée récemment et je suis ravie d'associer cette Grande Dame à notre soirée « CITATIONS ».  Je clôturerai moi-même ces propositions si diverses dans leurs formes d'actions comme à mon habitude, par une performance audio-visuelle en directe et festive : faire danser, faire lire et à la fois faire revenir à la mémoire et aux yeux des images collectives dans un montage rythmé. Je souhaite une longue vie à la citation comme moteur de mémoire créative.  Venez nombreux. V.Hubert
Les soirées organisées de 1996 à 2013 répertoriées sur : http://veroniquehubert.free.fr/spip.php?rubrique13

« CITATIONS » :
— 1 : "Homo-idiome" par Fanny Adler & Vincent Madame Suite pour petites-annonces, durée 30 min. 
http://www.vincentmadame.com/
— 2 : Pascal Lièvre : Aérobic féministe: Monique Wittig Séance d'aérobic féminin de 10 et 15 mn
http://www.lievre.fr
— 3 : Inter/stices de Paul Armand Gette : Veronica Hommage à Carl Van Liné  http://www.paularmandgette.cm/
— 4 : Madame Dame, de la Sueur et du Charme, 45 mn En tailleur et rangs de perles, Madame Dame, véritable prima donna destroy, offre un show exalté, un délire disco punk, quelque part entre Marlene Dietrich et Nina Hagen. 
www.madamedame.fr
  
—  5 : Utopia Nomadisme/cinéma Compil, mix son et vidéo/performance festif/1h00 à 2h00
 http://veroniquehubert.free.fr/

Références images : 
MDM PixOfficielle RVB (c) Brune Marie de Miscault=Madame Dame
Il-Diabolo-gaga =Pascal Lièvre
pag.jpg=Paul Armand Gette
fanny vincent.jpg = Vincent Madame et Fanny Adler
V.Hubert_280309_SC (5).jpg = véronique hubert/utopia fait son cinéma

( Entrée 8 euros )






Juin 2013

Lundi 24 juin 2013 à partir de 19h30

L'Association pour le développement du documentaire radio (Addor) vous propose une soirée de discussion et d'écoute avec une équipe de Radio Canut le 24 juin 2013 aux Voûtes.

« Radio Canut est née dans les années 70, sur les pentes de la Croix-Rousse, à Lyon. Pirate lors de sa création, elle a toujours été autogérée et populaire. Radio Canut est ce que les animateurs et animatrices en font : libre et alternative en matière d'expressions radiophoniques (musiques, informations, créations, débats, reportages, mix…), mais reste du côté de ceux que l'on n'entend pas d'ordinaire. Seuls les propos à caractère raciste, sexiste ou homophobe, ainsi que le prosélytisme religieux et la promotion commerciale ne sont pas admis à Radio Canut. Aujourd'hui, Radio Canut continue à se défendre pour rester libre et rebelle. »

Radio Canut est une des rares radios associatives en France à fonctionner uniquement avec une équipe de bénévoles. On peut notamment y écouter du documentaire, des reportages faits maison et réalisés par des personnes qui sont souvent partie prenante des dynamiques humaines racontées dans les productions sonores. C'est un lieu où l'on échange autour de la radio et de l'écriture sonore, où l'on apprend à bidouiller. L'Addor vous propose de rencontrer quatre actrices et acteurs de Radio Canut qui nous parleront de toutes ces dynamiques, au cours d'une soirée de discussion, d'écoutes et d'échanges.

( Entrée libre. Restauration légère et boissons proposées sur place. Plus d'informations sur l'Addor :http://www.addor.org )

Juin 2013

Jeudi 27 Juin 2013 à 20h30

Co-plateau Laure Brisa Solo & Beau Catcheur 

Laure Brisa Solo harpe, voix & autres instruments:
Forme hybride et légère à la frontière entre le conte philosophique et le concert, le monologue et l'opéra miniature épousant des accents de blues, de musiques de film, de chansons populaires, de rock et parfois de hip hop.Laure Brisa nous fait traverser des paysages sonores, bouclant de la pointe des pieds les arrières plans, les profondeurs de champ, les travellings de cette ballade qu'elle construit à vue et dont elle offre les rouages. Autour d'elle, une petite table garnie d'objets étranges ou familiers, des baguettes de verres, une vieille clé, un piano électronique, un métronome bancal, des archets … Qu'elle utilise à la façon d'une palette de couleurs et de matières, pour dresser les tableaux de son univers poétique et singulier. A ses pieds, outre les 7 pédales de la harpe, celles de boucle, de volume, de tremolo, de delay analogique, de grosse caisse… Rythmant et enrichissant le son des 47 cordes qu'elle tient sous ses doigts et qui accompagnent sa voix tantôt lyrique, tantôt parlée ou chuchotée... Au cours de cette Ballade on croise une éclipse, des adieux, la mer, des valses, du vent, des complaintes, un héros errant dans le désert un poisson à la main, des arbres penchés, des femmes déracinées, des êtres en suspends, des oiseaux, des bribes d'Hölderlin, de Poe, des Indiens d'Amérique, King Kong, des chevaux au galop, un cri, un choeur de chanteuses noires américaines, une grand-mère espagnole, Hamlet, et de loin et à contrejour, la silhouette égarée d'un héros.

http://soundcloud.com/laurebrisa
http://www.myspace.com/laurebrisa

Beau Catcheur
Avec la contrebassiste Sarah Murcia et le chanteur Fred Poulet, tout est possible, surtout le plus improbable.Le drôle de duo qu'est Beau Catcheur a des idées pas franchement académiques, du style à bousculer les conventions.
Depuis une dizaine d'années, Sarah Murcia et Fred Poulet forment une paire d'électrons libres, qui pratiquent en toute intimité la poésie sonore dans une démarche oulipienne. Un art du grand détournement qui ne doit pas cacher, sous le masque de pince-sans-rire qu'ils affichent sur scène, le désir de mélodie de ces deux iconoclastes. "Nous ne sommes pas dans la parodie.Si on modifie les paroles, si on peut faire rire, notre amour de ces chansons est très sérieux". Parole, parole,..., Anarchy in the UK, Les Copains d'abord... A chaque fois, Beau Catcheur dépouille ces airs populaires de leurs gangues orchestrales pour toucher du doigt et de la voix le squelette mélodique.
 
Texte: Jacques Denis

http://www.myspace.com/beaucatcheur
http://dernierebandemusic.com/catalogue/#!/~/product/category=1733182&id=11950715

(Entrée 5€)