Les Voûtes
Archives > Projets > L'association > Liens > Contact
| Mars 2006

• Jeudi 2 mars 2006 à 21h00

Jean-Louis Costes - Nouveau show "I love hate" et signature-dédicace du roman Grand Père (Fayard)
Retour de Costes aux Voûtes avec “I love hate”, son nouvel opéra porno-social, un one-man-show de 40 minutes. Chant, cris et actions sur musique enregistrée + chansons-intermèdes au piano joués live. L'histoire : un homme attend anxieusement chez lui la venue d'une fille. Elle finit par arriver, c'est le début des emmerdes... Acteurs : Costes et sa poupée gonflable.
http://jeanlouiscostes.org
http://www.costes.org
Joachim Montessuis (Erratum)
Perf de poésie sonore électronique, harsh et brutale. Voix, ordinateur, action.
Joachim Montessuis édite depuis 1997 la revue d'audio-art Erratum et organise régulièrement des évènements poétiques, comme récemment aux Voûtes la soirée Nø Pørnøise ou la venue d'Henri Chopin, le père de la poésie sonore, pour une performance exceptionnelle.
http://www.eternalnetwork.org/jm
http://www.erratum.org
Sébastien Akchote
Mix comprenant des enregistrements de Costes lisant des extraits de son roman "Grand Père", qui vient de paraître chez Fayard.
(P.A.F 8 euros)

• Jeudi 9 mars 2006 à 20h00

Panache Area présente : Bin Bo Control
www.panachearea.com
20H30 Pokipoki (cinemix) - Dokidoki - Paris
21H30 projection – Nous voulons des dollars flambés
22H40 dj sets : Pokipoki (Dokidoki - Paris) & Ashley - electro (Marseille)
Pokipoki - Cinemix
Duo féminin issu du collectif Dokidoki et composé de Patricia Maincent (vidéo) et Sylvie Astié (musiques), Pokipoki présente un ciné-mix construit comme un voyage sonore et visuel, où se chevauchent sons délicats et paysages cinétiques. Ludique, léger et poétique (même si Pokipoki signifie en japonais "quelque chose qui craque !").
Festival Access, «Synthétique Plaisir», Pau, décembre 2004
Festival Pi-days - Nuits sonores, Lyon, juin 2005
Plush Top Nights Out, Cithéa, Paris, septembre 2005
Extraits sur www.no-text.net (section vidéo).
Ashley
Ashleyconstruit et déconstruit une electro tekno pop décomplexée où productions personnelles et tubes intergalactiques s'entrechoquent.
Extraits sur : www.myspace.com/alonewithashley
Nous voulons des dollars flambés.
Film DV, 70 mn, signé Karine Yaniv et Ivan Zempleni, 2005.
Drame expérimentalo-politique.
Un film de bricolage, à dimension collective. Tout commence par un tremblement de terre - des rebelles au look asiatique se glissent dans la ville de Marseille, Vador, invité du JT a des réactions énigmatiques, et, bientôt, le gouvernement français, dépassé, en appelle à ses services pour reprendre la situation en main. L’Empire envoie ses troupes : le drame n’est plus, bien sûr, à ce stade, qu’une comédie…
Nous voulons des dollars flambés a été réalisé dans une assez grande urgence et sans moyens. Nous l’avons écrit et pensé à deux, ce fut une longue collaboration… En fonction de leurs disponibilités, d’autres nous ont aidé et ont participé à l’aventure, avec leur énergie, leur sens de l’humour. On partait parfois le matin tourner des scènes qu’il fallait encore écrire, ou bien on apprenait le matin qui serait opérationnel. Souvent, les uns ont cadré, les autres ont lancé des idées, joué, voire improvisé à partir d’une trame établie. On partait avec les carabines en plastique dans les rues de Marseille… Nous voulons des dollars flambés est ainsi un objet qui a eu un traitement collectif et qui, à l’époque où il a été conçu et réalisé, tentait peut-être sans l’avouer d’apporter, avec enthousiasme, sur un mode ludique, une vision générationnelle sur un ensemble de problématiques : d’une part le sérieux en art, d’autre part tout cela qui nous touche tous, la mondialisation, la soit disant confrontation des civilisations, le terrorisme et les menaces modernes, la montée en puissance de l’idéologie libérale, une réflexion sur la gauche, la question révolutionnaire, et, au-delà, sur le monde politique en général, les possibles dérives réactionnaires, les médias contemporains et le traitement de l’actualité, l’absence de perspectives idéologiques, l’absence de solution claire en termes économiques et sociaux, etc. K.Yaniv & I. Zempleni. www.dollarsflambes.free.fr
(P.AF - 3 €)

 • Vendredi 10 mars 2006 à 20h00.

Soirée Point de repère 2006
Concert 1 - Série F / Projet Itinérant
Bernard Gál, Matias Giuliani, Hubert Michel, Choi Mei, Wojciech Kosma, Franck et Vincent Dudouet vous présentent aux Voûtes la soirée Point de Repère 2006 de Projet Itinérant. Ce jeune collectif international réunit 13 nationalités autour de la musique électro-acoustique et l'art vidéo.
Les travaux projetés sont nés de multiples collaborations entre animateurs, vidéastes, graphistes, et compositeurs. Un spectacle coloré et multi-sonore a ainsi été crée.
Une vaste sélection des oeuvres lauréates de festivals internationaux sera diffusée dans un système multi phonique, sous la direction d’Hubert Michel, interludée par Wojciech Kosma qui apprivoise l'imagerie et nous offre ses installations fugaces avec un dispositif créé spécialement pour l'architecture de la salle.
Cet événement visant à montrer les oeuvres du collectif est réalisé une fois par an dans chacune des villes de résidence des artistes membres. Après Buenos Aires, Athènes, Valparaiso, Berlin et Vienne, PI s'installe pour la deuxième fois à Paris et déballe aux Voûtes ces containers de provenances diverses.
Programme
— 1 Générique PI (France)
— 2 Unicode (France/Chili)
— 3 Sombras (Chili)
— 4 Krystalis (Argentine)
— 5 Light Body Corpuscule (Irlande)
— 6 From The Room (Finlande)
— 7 Ville Pierrot (Allemagne/France)
— 8 Polymorphes (France/Chili)
— 9 Hors Chants (France)
Interludes visuels gérés par Wojciech Kosma (Pologne)
www.projet-itinerant.org
ITI team paris
Lorenz Findeisen, Anne Sophie Demare, Adolfo Kaplan
(P.A.F 7 € - T.R. 5 €)

• Mardi 14 mars 2006 à 19h00

Scratch Projection
Soirées multi-sensitives (cinéma/vidéo/musiques/installations) pour le régal des yeux, des oreilles et des papilles ...
Programme sous réserve de modification
"FILM PHOTO"
— 20h00 : programme 1
Quando l’occhio trema de Paolo Gioli, 1988, 16mm, n&b, sil,1 0 min.
At one view de Paul et Menno De Nooijer, 1989, 16mm, coul, son, 8 min.
Atlikarinka de Thomas Bartels, 2003, 16mm, coul, son, 17 min.
Film stenopico de Paolo Gioli, 1974-1989, 16mm, coul - n&b, sil, 15 min.
49/95 Tausendjahrekino de Kurt Kren, 1995, 16mm, coul, son, 2 min 50.
Volto sorpreso al buio de Paolo Gioli, 1995, 16mm, n&b, sil, 8 min.
— 22h00 : programme 2
Dies irae de Jean-Gabriel Périot, 2005, vidéo, coul, son, 10 min.
Block print de George Griffin, 1977, 16m, n&b, sil, 17 min.
Finestra avanti ad un albero de Paolo Gioli, 1989, 16mm, n&b, sil, 15 min.
Höhenrausch de Siegfried A.Fruhauf, 1999, 16mm, coul, son, 4 min.
Wall de Takashi Ito, 1987, 16mm, coul, son, 7 min.
Filmarilyn de Paolo Gioli, 1992, 16mm, n&b, sil, 10 min.
Ces deux programmes questionnent le rapport entre photographie et cinéma, deux médiums intrinsèquement liés mais dont le traitement et le résultat plastique diffèrent. Immobiles, en suspens ou animées, ces images sont le fruit du travail de cinéastes emblématiques comme Takashi Ito, George Griffin, Paul et Menno de Nooijer et surtout Paolo Gioli (dont l’œuvre filmique vient d’être édité en DVD chez Raro Video) ainsi que des artistes plus contemporains tels que Thomas Bartels, Siegfried A. Fruhauf ou Jean-Gabriel Périot.
( Ouverture des portes à 19h00, bar et restauration possible sur place. Tarif unique: 6 € les deux séances ; 4 € une séance. Renseignements : Light Cone 01 46 59 01 53 http://www.lightcone.orglightcone@lightcone.org, programmation : Marc Bembekoff, Christophe Bichon )

• Jeudi 16 mars 2006 à 20h30

Festival House Movies Party*
(projection de films fabriqués à la maison)
is back aux Voûtes.
*(l'authentique, le seul, l'unique !)
Red bubbles de Txiki Margalef
Wild man de Eric Flandin
Alentours de Pierre Wayser
Pas facile d'être Sid Marcus de Sylvain Baudet, Aurelien Préveaux et Nicolas Préveaux
French democracy de Alex Chan, Atomic Prod
L'amour a jour de Pat Marcel
Flash de Xanaé Bove
Eloge de la fuite de Michel Vedette et Julien Biangeaud, Bronca Films
Freddy et Gloria de Micha Vanouy
Musik DJ Lord Love

• Dimanche 19 mars à partir de 17h30.

Concert Jam Session à partir de 18h00.
Romano Pratesi (sax tenor, clarinette), Tony Rabeson (batterie).
Romano Pratesi invite Tony Rabeson pour un set d'improvisation en acoustique.
Un grand moment pour les amoureux du jazz.
(P.A.F : 5 euros - goûter-dîner avant et après le spectacle)

• Jeudi 23 mars 2006 à partir de 20h00.

"Les mondes acoustiques"
Concert
Guo Gan ; vièle er-hu (Chine) à partir de 21h00.
L'un des rares virtuoses de la vièle er-hu en Europe, aux croisements de la musique savante chinoise et des échos récents de l'Occident.
Présentation à la presse et au public pour inaugurer "les mondes acoustiques".
Restauration sur place. Réservation au 01 44 93 50 86
Une proposition de Thierry Bongarts Lebbe de Carthago Productions et de Jean d'Hennezel pour les Voûtes.
( Entrée libre - Plus d'infos sur www.carthago.org).

• Dimanche 26 mars 2006 à 17h02.

En arrière toute !!!
Nino Montalto, clown en voie de disparition se donne dans un spectacle magicomique et musical avec Françoise Ruscher au violon.
Un spectacle pour les enfants de tous les âges.
(Tarif unique : 5 Euros, chocolat compris ! - réservation au 01 43 36 10 68)

• Mardi 28 et mercredi 29 mars 2006 à 21h02.

Le Radeau ...du Retour présente
La rue ... le cirque... le music-hall...
Autour du bricollectif acoustique : La Quincaille
avec Christa et Otto Wessely, Marcella Manzilli, Oups, Laurent Bienaime, Pascal Borne, Maria, Babette, Eric, Davis Bogino et Nino Montalto.
(entrée 7,5O euros - A partir de 19h3O, on y boit, on y mange - www.zebreapois.com
Vu le nombre limité des places, réservez la soirée au O1 43 36 1O 68 et venez avant 2Oh3O.
Avec l’aide du Centre culturel de Champigny-sur-Marne)