Les Voûtes 75013 Paris Les Frigos
Programme > L'association > Archives > Photoblog > Contact




PROGRAMME




Novembre 2015

Du vendredi 6 novembre au dimanche 8 novembre 2015

XII ème FESTIVAL LICENCES

Télécharger le dossier de presse — PDF Pour sa 12e édition, le Festival Licences décide de s'ouvrir à la musique d'un seul pays. L'édition 2015 sera dédiée à la création polonaise. L'intention est de faire découvrir le répertoire électronique polonais, encore peu connu en France, et de présenter le phénomène de la musique électronique polonaise dans son ensemble, depuis la musique du Studio Expérimental de la Radio Polonaise jusqu'aux plus intéressantes créations musicales contemporaines.
Le Festival, organisé en étroite collaboration avec l'agence SONORA, aura lieu les 6, 7 et 8 novembre à Paris, dans la salle légendaire Les Voûtes. Le Festival s'ouvrira avec trois concerts d'exception : le premier, intitulé « Solitude of Sounds », sera un voyage à travers la musique issue du Studio Expérimental de la Radio Polonaise, produit par Michał Mendyk. Les deux concerts suivants, avec les œuvres de Maja S.K. Ratkje et Sultan Hagavik, font partie du projet EASTERN WAVES, organisé par la Fondation 4.99.
Durant la deuxième soirée du Festival, à côté d'un nouveau concert de musique acousmatique et de la présentation de films expérimentaux, aura lieu la première française du projet XynThi de Rafał Zapała.
Le troisième jour poursuivra le voyage d'exploration de la musique électronique et de films expérimentaux polonais ; il donnera aussi en première mondiale Minotaur/Chimera, nouvelle œuvre audiovisuelle de Łukasz Szałankiewicz (Zenial), ainsi qu'une composition de Mirt, autre œuvre du projet EASTERN WAVES.

La 12e édition du Festival Licences a été rendue possible grâce au soutien généreux de l'Institut Polonais de Paris. Le projet EASTERN WAVES reçoit le soutien du Ministère de la Culture polonais et des Fonds Structuraux de l'Islande, du Liechtenstein et de la Norvège.
Alexandre YTERCE – Stanisław SUCHORA

Vendredi 6 Novembre 2015

CONCERT N° 1 : 20h00 - 21h15
SOLITUDE OF SOUNDS — MUSIQUE ACOUSMATIQUE 1
Projection du son : Alexandre YTERCE

I Eugeniusz RUDNIK DIXI [1967]
II Arne NORDHEIM WARSZAWA [1968]
III Elżbieta SIKORA
VIEW FROM THE WINDOW [1971]
IV Bohdan MAZUREK PENSYLVANIA DREAM [1987]
V Krzysztof PENDERECKI PSALMUS [1961]
VI Bogusław SCHAEFFER ANTIPHONA [1975]
VII Eugeniusz RUDNIK GUILLOTINE DG [1989]
VIII Krzysztof KNITTEL
OLD STYLE PIECE [1985]
(Curateur du concert : Michał MENDYK)

CONCERT N° 2 : 21h00 - 22h00
MUSIQUE MIXTE

IX Maja S.K. RATKJE
DIALOGUE WITH EUGENIUSZ RUDNIK

CONCERT N°3 : 22h30 - 23h30
MUSIQUE ÉLECTRONIQUE LIVE 1

X SULTAN HAGAVIK
KØSMØPØLEX FORTE

Samedi 7 Novembre 2015

CINÉMA EXPÉRIMENTAL 1 : 20h00 - 21h00

I Walerian BOROWCZYK — Jan LENICA
SZTANDAR MŁODYCH (The banner of youth) [1957] 2'10
II Mieczysław WAŚKOWSKI
SOMNAMBULICY (Somnambules) [1958] 8'46
III Zbigniew RYBCZYŃSKI
OJ ! NIE MOGĘ SIĘ ZATRZYMAĆ ! (Oh, I Can't Stop !) [1975] 9'55
IV Julian ANTONISZ
CO WIDZIMY PO ZAMKNIĘCIU OCZU ?
(What Do We See After Closing Our Eyes ?) [1978] 5'31
V Andrzej WARCHAŁ CINÉMA VÉRITÉ [1979] 1'08
VI Andrzej KLIMOWSKI DEAD SHADOW [1980] 10'17
VII Jerzy KUCIA
ODPRYSKI (Splinters) [1984] 9'44
VIII Olga WRONIEWICZ 1-39-C [2004] 6'32
IX Wojciech BĄKOWSKI
FILM MÓWIONY 1 (Spoken Movie 1) [2007] 5'22

CONCERT N°4 : 21h15 - 22h00
MUSIQUE ELECTRONIC LIVE 2

XI ZAPAŁA
XYNTHI

CONCERT N°5 : 22h30 — 23h45
MUSIQUE ACOUSMATIQUE 2
Projection du son : Alexandre YTERCE

XII Rafał ZAPAŁA GONZAY 5'36 [2007]
XIII Lidia ZIELIŃSKA
JUST TOO MANY WORDS (Juste trop de mots) [2001] 9'39
XIV Jacek SOTOMSKI VOID [2011/14] 4'57
XV Elżbieta SIKORA
AXE ROUGE V [2012] 13'22
XVI Martyna KOSECKA
TOPIC : THE MUSIC OF PRESSURES [2009] 4'00
XVII Rafał RYTERSKI
SAUDADE. MUSIC OF DISTORTIONS [2014] 8'23
XVIII Michał OSSOWSKI
CIRSLE for computer [2012] 3'34

Dimanche 8 Novembre 2015

CONCERT N°5 : 14h30 - 15h30
CINÉMA EXPÉRIMENTAL 2

X ZENIAL
MINOTAUR/CHIMERA (CRÉATION MONDIALE) [2015] 50'

CONCERT N° 6 : 16h00 - 17h00
MUSIQUE ACOUSMATIQUE 3
Projection du son : Alexandre YTERCE

XIX Włodzimierz KOTONSKI
ÉTUDE SUR UNE FRAPPE DE CYMBALE [1959] 2'50
XX Andrzej DOBROWOLSKI
MUSIQUE POUR BANDE MAGNÉTIQUE N°1 [1962] 5'50
XXI Bogusław SCHAEFFER
SYMPHONIE : MUSIQUE ÉLECTRONIQUE [1964/66] 17'29
XXII Elżbieta SIKORA
FLASHBACK, HOMMAGE À PIERRE SCHAEFFER [1969/96] 4'16
XXIII Bohdan MAZUREK CANTI [1973] 9'22
XXIV Bohdan MAZUREK BALLADE [1976] 7'40
XXV Eugeniusz RUDNIK
ÉPITAPHE DE PIERRES [1984] 8'12

CONCERT N° 7 : 17h30 – 18h15
MUSIQUE ELECTRONIC LIVE 3

XXVI MIRT SOLITAIRE [2014]

CINÉMA EXPÉRIMENTAL 3 : 19h00 - 20h00

XI Mirosław KIJOWICZ
DROGA (The Road) [1971] 4'23
XII Zbigniew RYBCZYŃSKI ZUPA (Soup) [1974] 8'16
XIII Jerzy KUCIA
REFLEKSY (Reflections) [1979] 6'20
XIV Julian ANTONISZ
OSTRY FILM ZAANGAŻOWANY (A Highly Committed Movie) [1979] 7'25
XV Zbigniew RYBCZYŃSKI TANGO [1980] 7'54
XVI Piotr DUMAŁA
CZARNY KAPTUREK (Little Black Riding Hood) [1983] 5'17
XVII Piotr DUMAŁA
ŁAGODNA (Gentle Spirit) [1985] 11'

Alcôme
[Armando & Livia — Composition et Organisation en Musique Électroacoustique] Créée en 2013 par Livia Giovaninetti et Armando Balice, Alcôme est une compagnie indépendante dédiée à la création artistique et musicale.
Alcôme se donne pour missions d'organiser et d'interpréter des concerts de musique électroacoustique, de concevoir, de coordonner et d'assurer la direction artistique de projets de création collectifs. Alcôme défend la place de l'interprète dans la musique acousmatique notamment à travers son collectif de compositeurs et d'interprètes constitué par Armando Balice, Livia Giovaninetti, Paul Ramage, Maylis Raynal et d'interprètes invités.
Visant à créer du lien et renforcer le réseau entre les jeunes compositeurs d'aujourd'hui, Alcôme développe son activité autour du partage et de l'ouverture. Ses créations ont été programmées dans divers festivals en France (Futura, Détours de Babel, Pieds Nus, L'Hiver Musical) et à l'étranger (Festival 5 Giornate à Milan, Festival Sirga en Catalogne).
La compagnie dispose de son propre dispositif mobile, l'acousmonium Alcôme (un orchestre de plus de 30 haut-parleurs), qui lui permet d'assurer concerts et performances.
À travers les nombreux projets pédagogiques déjà réalisés, Alcôme souhaite être au cœur de la transmission afin de faire découvrir et sensibiliser le jeune public à cette musique.
www.facebook.com/alcome.electroacoustique

Durant les cinq dernières années, Bôłt Records est devenu le plus important label de musique expérimentale polonaise. La mise en valeur de la tradition riche et peu connue de l'avant-garde polonaise, combinée avec les regards sur la nouvelle scène, s'est avérée plus que fructueuse. Parmi les principaux projets du label se trouve « Polish Radio Experimental Studio » – une série d'albums combinant les enregistrements d'archives du Studio remastérisés et leur réinterprétation par de nouveaux outils et instruments, réalisés par les meilleurs artistes comme Zeitkratzer, John Tilbury, Thomas Lehn ou Lionel Marchetti.

Maintenant, le projet EASTERN WAVES, organisé par la Fondation 4.99, réunit la jeune génération d'expérimentateurs polonais – Mirt et Sultan Hagavik, ainsi que la virtuose vocaliste norvégienne Maja S.K. Ratkje, pour jeter une nouvelle lumière sur la coopération entre la Pologne et la Norvège dans le domaine de la musique électronique.

MAJA S.K. RATKJEDialogue with Eugeniusz Rudnik
Un cadre ouvert pour l'improvisation et à la recherche de liens entre la musique pour bande du compositeur légendaire polonais Eugeniusz Rudnik, ingénieur du son et père du lo-fi ambient, et la musique pour voix et live electronic de Maja S.K. Ratkje. Son approche souligne son utilisation non conventionnelle des enregistrements concrets et de la voix aussi bien que l'univers sonore intuitif et original de sons facilement reconnaissables. Ratkje crée un merveilleux et surprenant paysage sonore plein de vocalises ambiguës, de sons de cloches et de sifflements, juxtaposés à des sons sinusoïdaux et des bruits.
Plus d'informations sur l'artiste : http://www.ratkje.com

SULTAN HAGAVIK – KØSMØPØLEX FORTE
Une véritable folie d'improvisation basée sur des samples puisés dans les archives du Studio Expérimental de la Radio Polonaise. Le duo de magnétoscopes de Sultan Hagavik montre sa propre approche des archives du Studio, loin des méthodes de compositeurs dits « classiques » et plus proches de la tradition des bandes originales de films de science-fiction. Sa performance rend hommage à l'histoire paradoxale des liens entre la musique dite « savante » et son utilisation à des fins bien plus « populaires ».
Plus d'informations sur les artistes : http://sultanhagavik.bandcamp.com

ZENIAL – Minotaur/Chimera
Dans le cadre de l'exposition des photographes de Sanok 70' Szulc Kozioł Kraczkowski, organisée dans la même ville en 2010, a été réalisé le DVD avec leurs films d'art expérimental des années 1980-1984, réalisés en caméra 16mm. Pour ces films a été créée la musique de Łukasz Szałankiewicz (Zenial). Le DVD a fait partie du catalogue de cette exposition.
Les vieux films, restés dans l'oubli pendant de longues années, ont été redécouverts par hasard et puis digitalisés. Avec une nouvelle musique, ils ont encore gagné en intensité.
En 2014, Szałankiewicz a enregistré une nouvelle version dans le prestigieux studio EMS en Suède et a décidé de combiner encore une fois ces enregistrements avec les films de Sanok. La nouvelle version est complètement différente et plus cohérente grâce aux changements opérés pour une meilleure synchronisation.
En plus de ces films, le nouveau DVD a été enrichi des clips de l'album précédent de Szałankiewicz, Chimera, réalisés par Radosław Deruba.
Minotaur/Chimera, œuvre filmique et musicale gravée sur DVD, sera projetée en première mondiale dans le cadre du festival Licences.
http://zenial.pl/

ZAPAŁA – XynThi
Le nom du projet est la combinaison des noms de la tempête Xynthia et du synthétiseur Synthi.
Xynthia – la tempête qui a frappé l'Europe dans la nuit du 27 au 28 février 2010. Les vents violents ont fait 65 morts, dont 53 en France ; le premier ministre d'alors, François Fillon, avait parlé de « catastrophe nationale ». En plus des pertes humaines, environ un million de foyers dans l'ouest de la France a été privé d'électricité.
XynThi est pour Zapała un réseau sonique qui se tisse durant le concert. Différents canaux sonores se mettent en correspondance constante, se transformant et créant une structure en rhizome. Les éléments de ce réseau sont tissés autant par les machines que par l'homme :
Synthi VCS3 « The Putney » (1969) est un synthétiseur analogique, créé dans les laboratoires EMS (Electronic Music Studio à Londres) de Peter Zinoviev. L'un des premiers synthétiseurs portables, il n'a pas réussi à s'imposer sur le marché comme ses concurrents américains. Synthi est capricieux – instable et imprévisible, ce qui exclut son utilisation dans la musique pop, mais devient un avantage fascinant dans le cas de l'improvisation libre. Synthi n'est pas seulement un instrument – il devient un partenaire dans le processus créatif, nécessite de l'attention et oblige à une véritable interaction.
XT (2010) – ensemble de patch Max/MSP fendant les données dans le temps et l'espace, créé par Rafał Zapała. La source de transformations est Synthi. XT scinde dans le temps (entre les granules de micro- secondes, jusqu'aux longs drones) et dans l'espace (entre 4 et 8 haut-parleurs autour du public).
Rafał Zapała – compositeur, improvisateur (piano, percussions, live electronic), artiste sonore, conférencier à l'Académie de Musique de Poznan (Studio de Musique Électroacoustque) et docteur en composition, Zapała ne voit pas de frontières entre la musique académique et celle de la culture dite alternative. Il se produit lors de festivals de musique contemporaine, dans les clubs de jazz et sur les scènes expérimentales. Artiste-résident au CCRMA de la Stanford University (2014), au Centre Culturel « Zamek » à Poznan (2014) et à la Philharmonie Swietokrzyska (2014/2015). Fondateur et membre de plusieurs collectifs de musiques contemporaines, improvisée, électronique et expérimentale. Sa conception de la « Live Electronic Preparation » a fait l'objet d'un chapitre dans le Oxford Handbook of Interactive Audio (Oxford University Press, 2014).
www.zapala.com.pl

MIRT – Solitaire
Une composition solo qui est la réinterprétation de la pièce légendaire d'Arne Nordheim, intitulée Solitaire. Le point de départ pour Mirt a été différentes formes de ralentissement de la pièce originale du maître norvégien. Le nouveau matériel a dévoilé nombre de détails qui émergent seulement pendant quelques secondes durant le processus. Ces détails sont devenus le point central d'intérêt de Mirt dans son travail de réinterprétation, d'où a résulté une pièce éphémère qui montre des plans inattendus dans l'original, facilement reconnaissable.
Plus d'informations sur l'artiste :
https://soundcloud.com/mirt-1

www.revuelicences.com
http://sonoramusic.eu/fr/
http://sonoramusic.eu/fr/projets/concerts-evenements/festival-licences
https://www.facebook.com/LicencesFestival

https://www.billetweb.fr/festival-licences-2015


(Entrée tarif unique 1 jour = 10 euros — 2 jours = 15 euros — 3 jours 20 euros — tarif réduit 3 jours = 15 euros)




Novembre 2015

Vendredi 13 novemnbre 2015 à 20h00

«KOTZKER: SHERE≠1»
White noise. Machines. Folk léthal.

JEAN RAY
https://soundcloud.com/jeanraymusic
https://www.facebook.com/jeanraymusic?fref=ts

THEODORE LÜNE
https://hyletapes.bandcamp.com/th_odore_l_ne
https://www.facebook.com/theodorelune?fref=ts

METAKINGDOM
https://soundcloud.com/metakingdom-614831149/metakingdom

(Entrée 5 euros)

Novembre 2015

Mercredi 18 Novembre 2015  à  20H00

TPMC (Tout Pour la Musique Contemporaine) présente le concert pour guitare solo Pages électroniques de Christelle Séry

Concert sera présenté par Anne Montaron (France Musique)

Jérôme Combier : Kogarashi, le premier soupir des fantômes (2002) pour guitare et électronique
Patricia Alessandrini : Menus morceaux pour un autre moi réunis (2009) pour guitare et électronique
Christopher Trapani : Really coming down (2007) pour guitare et électronique
Liao Lin-Ni : Le train de la vie II - Doris (2010) pour guitare et électronique
Facundo Llompart : Invisible (2013) pour guitare et électronique  
Panayiotis Kokoras : Slide (2004) pour guitare et électronique 

Vinko Globokar : Dialog uber wasser (1994) pour guitare et guitare électrique
Christelle Séry, guitare
Alexis Baskind, réalisation informatique musicale

Avec le soutien de : 
Institut français, Bureau français de Taipei, SACEM, Spedidam, Ministry of Science and Technology of Taiwan, Institute of Music and Master Program of Sound and Music Innovative Technologies - National Chiao Tung University, Institut de Recherche en Musicologie (IReMus) et CDMC

Short video online : 
http://christellesery.fr/vidéos/Pages/Christelle_Sery-guitare_et_electronique%284%29.html

Créé pour la première fois dans le cadre la série TPMC (Tout Pour la Musique Contemporaine) en 2013, ce projet vise à présenter un programme de sept pièces de musique contemporaine pour guitare et électronique de compositeurs aux esthétiques très différentes. 

En 2015, ce projet sera accueilli à nouveau dans le forum de musique mixte à la National Chiao Tung University de Taiwan, workshop couplé à la conférence WOCMAT 2015 (Workshop on Computer Music and Audio Technology, Taiwan), dans lequel ce programme spécifique de la musique mixte évoquera à travers les différents aspects les problématiques d'interprétation, de technique électronique, d'analyse musicale et de musicologie pour les 12 jeunes compositeurs, musiciens et ingénieurs de son sélectionnés. 

Un répertoire contemporain de guitare très personnel et unique dans le domaine musical... 
Déserts vient d'être rejouée sur les lieux de sa création, 60 ans après. Oeuvre marquante des premières rencontres entre sons acoustiques et électroacoustiques, elle conserve encore une force expressive toute particulière. 
La conscience et l'analyse de la physique même du son permettent aujourd'hui aux compositeurs d'intégrer des phénomènes audibles apparemment contradictoires, tout comme l'est probablement la mise en situation scénique d'un musicien et d'une machine.   
Serait-ce un comble de faire se réunir une guitare, instrument des peuples et des rois faite d'une caisse en bois montée de cordes, avec l'informatique musicale?
Mais c'est une façon de faire entendre avec une amplification fine, le traitement de sa richesse spectrale, de ses sonorités les plus mystérieuses, parfois même invisibles. La création de Facundo Llompart s'empare de cette face cachée de la guitare, et en fait son matériau essentiel. A moi de préciser les gestes auxquels on ne prête pas attention dans le jeu traditionnel, mais qui sont pourtant là, on les appelle les "bruits" pour mieux les effacer dans l'apprentissage instrumental (bruits de déplacement sur les frettes, du doigt qui se relève après un lié, qui effleure la corde avant de la jouer...). Ils seront pourtant là au devant de la scène! 
Etrangement, les pièces de mon programme évoquent souvent des puissances naturelles comme pour rendre plus sensoriel l'aspect artificiel de l'électronique. Mémoire du vent et des souffles, mémoire de l'eau. Mémoire aussi des chants, transgressés jusqu'à l'infime perception.

(tarif unique 12€  l  réservation  tpmcparis@gmail.com)
Info www.tpmc-paris.com

Novembre 2015

Jeudi 26 et vendredi 27 novembre 2015 à 20h30

ALCOOLADE
C'est un monologue de comptoir qui lieu pendant le service. Le poète y harangue les clients et décrypte sa métaphysique de l'alcool. On pourra dîner par la suite. En guise de digestif, une installation/performance sur le vin dans tous les sens. Une soirée contre l'abus des grandes choses…
Production GLOU
de et avec Benoît Szakow et Sandrine Moaligou
mise en scène de Carlotta Clerici
(Tarif, 15 € et 12 € (avec une boisson offerte))
www.glou.pro