Les Voûtes 75013 Paris Les Frigos
> Archives > Projets > L'association > Liens > Contact
| Septembre 2010

• Mardi 14 septembre 2010 à 20h00.

Concert

Marteau Rouge

J-F. Pauvros / M. Sato / J-M. Foussat
( Entrée 10 euros - http://marteau.rouge.free.fr )

• Samedi 18 septembre 2010 à 19h30.

Soirée De Clôture aux Voûtes
PERFORMANCES & PROJECTIONS EN PLEIN AIR
Flyer PDF
19h30 : Ouverture des portes
20h00 : Performances de Peter MILLER: Fulcrum I, II et III, 30’
20h45 : Performance de Bruce McCLURE : Pie Pellicane Jesu Domine, 45’
20h45 : Projections vidéo 21h30 : Projections 16mm
22h15 : Ciné-concert de Paul CLIPSON & Dominique PICHON : Lightmaze, 40’
23h00 : Performance de BRUCE McCLURE : Ventriloquent Agitators, 45’
23h45 : Ciné-concert, Paul CLIPSON & Dominique PICHON : The Elements, 40’

Retrouvez toute la programmation détaillée ici

SCRATCH EXPANDED
Comme chaque année, Light Cone organise à l’occasion du « Preview Show » (projections, destinées aux programmateurs, des derniers films mis en dépôt au catalogue), un cycle de projections publiques intitulées SCRATCH EXPANDED. Pendant 3 jours, des projections se dérouleront en soirée au cinéma Action Christine. Une première séance sera consacrée au cinéaste new yorkais Warren SONBERT. Deux soirées seront ensuite dédiées à Rose LOWDER, en hommage à son travail de programmatrice et à son œuvre de cinéaste. Elle proposera d’abord une sélection de films issus de la collection des AFEA. La seconde soirée sera l’occasion de voir ou de revoir ses films, notamment la dernière série des Bouquets (« Bouquets 11-20 ») ainsi que « Fleur de sel ».
Pour la soirée de clôture qui aura lieu aux Voûtes, nous proposons des programmes de films récents issus de la collection de Light Cone, trois performances 16mm de Peter MILLER, deux projections en super 8 de Paul CLIPSON accompagnées par le musicien Dominique PICHON et enfin deux performances 16mm du performer New-Yorkais Bruce McCLURE.
LIGHT CONE
Créée en 1982, Light Cone est une association culturelle non lucrative dont le but est la distribution, la connaissance et la sauvegarde du cinéma expérimental. Son action concerne aussi bien les formes qu’a connues ce cinéma à travers l’histoire que les recherches contemporaines. Light Cone distribue aujourd’hui environ 3750 films et vidéos de plus de 550 artistes aussi bien en France qu’à l’étranger.
Sa vocation première est de permettre à différentes structures culturelles de diffusion telles qu’associations, cinémas, musées, universités, galeries et festivals de montrer les oeuvres de son catalogue, si possible sur leur support original.
LIGHT CONE
www.lightcone.org - lightcone@lightcone.org
( PAF : 8 € - restauration sur place )

• Lundi 20 septembre à 19h30.

"Soirée d'écoute documentaire"

Journaliste, documentariste, producteur, Emmanuel Laurentin est le créateur de l’émission de France Culture La Fabrique de l’Histoire.  Depuis onze ans il n’a eu de cesse de trouver des formes documentaires aptes à refléter les méandres de la mémoire et de son rapport au passé et au présent.  Des charniers Rwandais au bombardements de la seconde guerre mondiale, de l'écriture de soi aux années de plomb en Italie, l'Addor vous propose un parcours dans son univers documentaire.
Une soirée animée par Anaïs Kien, proposée par l'Addor, Association pour le développement du documentaire radiophonique.
( Entrée libre - www.addor.org )

• Mardi 21 septembre 2010 à 20h00.

Projections

— "Making Fuck Off"
de Fred Poulet.
"Making Fuck Off" de Fred Poulet, un documentaire de 52 minutes sur les coulisses du film Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kervern.
Ce making-of  tourné en Super 8 a été produit à la demande des réalisateurs de Mammuth. Ces derniers souhaitaient garder une trace d’un projet qu’ils n’étaient pas sûrs de pouvoir mener à bien. Ecrit et réalisé à une vitesse éclair, Mammuth était la première collaboration du duo avec Gérard Depardieu, Isabelle Adjani et Anna Mouglalis. Inspirés par le fameux documentaire Lost in la Mancha, relatant le tournage infernal de The Man Who Killed Don Quixote, le projet avorté de Terry Gilliam, ils contactent le musicien Fred Poulet. Ce dernier avait réalisé lors du mondial 2006 le film Substitute, chronique tournée en Super 8 d’un joueur condamné au banc de touche.
Au final, le tournage de Mammuth s’est déroulé sans encombres, bien loin du projet maudit auquel s’attendaient les cinéastes. Depuis sa sortie en France en avril, le long métrage a attiré plus de 600 000 spectateurs. Un accueil qui pour Gustave Kervern et Benoit Delépine rend le film de Fred Poulet « encore plus beau que si Mammuth avait été la catastrophe annoncée ».

Benoit Delépine montrera un court métrage fait au téléphone portable avec B. Schroeder.
http://videos.leparisien.fr/video/iLyROoaf8MXY.html
http://www.festival-cannes.com/fr/theDailyArticle/57784.html